L’utilité des filtres sur le Mavic Pro

Bonjour les amis,

 

Depuis que j’ai commencé mon activité il m’est souvent arrivé de tomber dans des situations où j’avais des difficultés à régler mon image car il y avait soit trop de lumière soit trop de variation de lumière à cause des passages de nuages. En effet souvent les bâtiments agricoles en tôles peintes ou galvanisées agissent comme des miroirs et saturent de lumière l’objectif. Les reflets de l’eau sur une rivière ou un plan d’eau fait le même effet.

Après quelques recherches, j’ai compris qu’il fallait investir dans un jeu de filtres ND.

Les filtres ND (Neutral Density) ou filtres à densité neutre, s’avèrent extrêmement utiles pour tout photographe et vidéaste qui cherche à réaliser des prises en pose longue ou simplement à éviter la surexposition dans un environnement très lumineux.

Ces filtres ont la particularité d’absorber de manière homogène la lumière qui arrive dans le capteur de la caméra pour arriver à prendre une photo en vitesse lente dans des conditions d’éclairement lumineux.

En vidéo, le filtre ND va transformer vos vidéos en réduisant la vitesse d’obturation, ce qui donnera à vos séquences un rendu de mouvements fluides.

Les filtres ND, comme leur nom l’indique, ont la particularité d’avoir une densité neutre. Ils n’altèrent pas les couleurs et ne résultent pas d’autres effets UV. Ils préservent ainsi la fidélité des couleurs des paysages photographiés.

 

Chaque filtre ND possède une densité particulière lui permettant d’atténuer la lumière. Ainsi, il existe sur le marché un nombre important de filtres désignés par leur numéro : par exemple ND110, ND400 ou ND1000.

 

En d’autres termes, un filtre ND1000 va avoir besoin d’un temps de pose 1000 fois plus important au temps qu’il faudrait sans filtre. Ainsi, si vous avez une vitesse d’obturation de 1/1000ème sans filtre, vous passerez à une seconde en l’utilisant.

Si vous souhaitez calculer le pourcentage de transmission de lumière à votre capteur en rapport aux filtres, voici une règle facile à appliquer : la Transmission de lumière en % = 100 / facteur d’atténuation (ND X).

Par exemple, pour un filtre avec un facteur ND8 : 100 / 8 = 12,5% de transmission de lumière pour un filtre ND8.

Si vous ne souhaitez pas faire les calculs, vous pouvez vous aider de ce tableau de conversion des densités de filtres ND :


Si vous avez encore quelques doutes quant aux choix, préférez les filtres de grande densité.


L’utilisation de ces filtres devient intéressant à partir du filtre ND8. Ce filtre est généralement intéressant si vous souhaitez réaliser des vidéos ou des captures en début de matinée ou en fin de soirée. Avec ce filtre, vous n’aurez pas à changer les réglages de votre appareil.

 

Pour ma part, j’ai investi dans les filtres DJI Mavic Filters – Cinema Series – Vivid Collection de Polar Pro composé de 3 filtres (ND4/PL ; ND8/PL et ND16/PL) seul pack qui n’offre que des filtres polarisés.

Petite astuce : si le matériel le permet, vous pouvez visser deux filtres, l’un sur l’autre, pour multiplier leurs effets.

 

Nico Deschamps de Drone Des Champs.