Les drones en agriculture

Un nouvel article pour vous expliquer à quoi peuvent bien servir les drones en agriculture. Et bien sachez que les usages du drone en agriculture sont multiples et très très variés voir même parfois farfelus.

Je vais donc vous énumérer tous les usages que je connais du drone en agriculture et pour cela je vais classifier les drones dans trois grandes catégories :

Les drones d’analyse : ces drones utilisent des techniques d’imagerie haute définition, d’imagerie multi spectrale ou infrarouge indexée (NDVI), d’imagerie thermique et de télédétection par laser (LIDAR)

  • Identification de problèmes de drainage ou de nivellement.
  • Repérer et reconnaître les hétérogénéités du sol.
  • Créer des zones sur une parcelle pour varier la densité des semis.
  • Etablir avec précision les besoins des plantations en examinant la densité végétale.
  • Connaître rapidement les dommages sur une parcelle et leur cause (gibier, dégât des eaux, sècheresse…)
  • La détection des maladies et insectes
  • L’effarouchage d’animaux nuisibles.
  • Le regroupement de troupeau.
  • Le comptage d’animaux.
  • L’évaluation thermique des bâtiments d’élevage.
  • Des vidéos promotionnelles des exploitations agricoles.

 

Toutes ces techniques de captation permettent d’acquérir des données précises afin d’établir des diagnostiques et de lancer des plans d’actions ciblés.

Les drones d’épandage : Il existe deux grands types d’épandage : L’épandage de produit liquide et l’épandage de produit solide. Ces deux types d’épandage peuvent être chimique ou biologique selon les situations.

  • Epandage d’engrais
  • Epandage d’insecticide
  • Epandage de fongicide
  • Epandage de larves d’insectes
  • Epandage de granules
  • Epandage de semences, de graines.
  • Démoustication

 

Les drones d’épandage sont encore très peu utilisés pourtant le bénéfice est multiple :

  • Ciblage de la zone à traiter
  • Contrôle précis de la dose à prescrire
  • Intervention dans les zones jugées trop humide pour du matériel conventionnel.
  • Intervention dans les zones inaccessibles (sous les arbres en plein champs ou sur les arbres en arboriculture ou vigne)

 

Les drones pour des usages encore inconnus : Ces drones feront partie d’un prochain article car les usages inconnus sont par définition encore inconnu donc patience.

 

Pour conclure, j’ai décidé d’investir dans « DARIUS » (mon drone AGRAS MG 1S de DJI) afin de répondre à l’offre la moins répandue actuellement et complémentaire de de la plus rependue c’est-à-dire l’épandage de produit liquide. Dans la Phase 2 de mon projet, je compte faire évoluer « DARIUS » pour qu’il soit aussi capable de faire de l’épandage solide.

 

Et comme à chaque article :  n’oubliez pas de m’aider dans ma démarche en me suivant et en participant au sociofinancement que je vais lancer courant septembre 2017. Donc restez en ligne.

Aimez la page Facebook « DRONE DES CHAMPS ».

Drone Mavic Pro