Les différents moyens de stockage multimédias

Bonjour les amis,

Avez-vous déjà été confronté au problème de stockage de vos photos et de vos vidéos un jour ? Moi OUI. Depuis que je me suis lancé dans l’aventure «Drone Des Champs» j’ai constaté qu’en moyenne sur un 1 mois j’enregistrais environ 50 à 90 Go de données brutes. Titus (le Mavic Pro) fait pas mal d’heures de vol et me ramène toujours de plus en plus de Data et je suis maintenant à la recherche du système de stockage le plus efficace et sûr.

Après quelques jours de recherches, je pense que j’ai vu tout ce qu’il se faisait et je vais vous énumérer un topo de tout ceci.

 

Le contexte, l’état des lieux de mon besoin :

Je cherche à stocker essentiellement de la photo et de la vidéo en 4K.

Je ne fais pas de montage vidéo ou de retouches photo.

Je travaille avec deux Laptops

Je veux avoir un Backup de mes données des deux Laptops sur un même endroit.

Nous avons pour l’instant un GoogleDrive qui sera rapidement plein.

 

Les outils existants :

  • Le plus simple : Les disques durs externes

Les disques durs externes ont beaucoup évolué ces dernières années et nous pouvons trouver aujourd’hui des produits capables de stocker jusqu’à 16 To et plus.

Les avantages sont que ce sont des produits abordables et transportables qui vont vous permettre de pallier rapidement à votre problème de stockage. Le souci c’est qu’ils n’ont pas des durées de vie aussi longues que les autres outils et ils peuvent flasher. Il faut donc bien faire attention a assurer un Backup de vos données à deux endroits.

  • Les serveurs NAS :

Appelés serveurs de fichiers, serveur NAS ou encore Home Serveur, ces supports sont dédiés au stockage et à la sauvegarde de fichiers. Ils sont reliés par un câble réseau Ethernet à votre réseau personnel.

La capacité de stockage est plus importante car un serveur NAS peut contenir plusieurs disques durs. Ces serveurs disposent en outre des outils de planification et de partage de données, vous pouvez donc sécuriser vos données.

Le coût d’acquisition est généralement plus élevé et l’administration nécessite quelques connaissances en informatique.

C’est en fait comme si votre GoogleDrive était stocké à la maison.

  • Les serveurs RAID :

Le but du RAID est de rassembler plusieurs disques durs physiques en seule unité logique. En clair le système d’exploitation ne verra qu’un seul disque dans le poste de travail. Le RAID fonctionne avec au minimum deux disques (RAID 0).

En fait dans un serveur raid toutes les données sont stockées dans chaque disque dur, et quand vous l’utilisez tous les disques fonctionnent synchronisés en même temps ce qui vous permet d’accélérer les transferts et les lectures des données. La vitesse sera alors proportionnelle au nombre de disques mis en parallèle.

Vous gagnez donc en rapidité de transfert néanmoins cette solution devient très couteuse pour le stockage de stockage de grosses données.

 

  • Le Cloud :

Le Cloud consiste à héberger vos données sur un serveur connecté à Internet auprès d’un prestataire. Celui-ci se charge de la sécurité de vos données en contrepartie d’un abonnement annuel, en fonction du volume de données sauvegardées.

Les données sont accessibles via plusieurs appareils (Smartphones, tablettes…) Celles-ci ne sont ainsi plus stockés à domicile, ce qui permet de se prémunir des incendies, pannes ou vols. Certains fournisseurs d’accès à Internet proposent des offres gratuites au volume limité. Le coût du stockage à tendance à réduire avec le temps et certaines offres deviennent intéressantes.

Le temps du transfert des données dépend cependant de la vitesse de votre connexion Internet. Les données en ligne sont également dépendantes de la pérennité du prestataire et se pose également la question de la confidentialité.

 

Pour Conclure :

Pour pallier à l’instant présent et être serein sur l’année qui suit nous avons décidé d’investir dans deux disques durs externes : le premier de 2To sans alimentation électrique et le second de 4To avec alimentation.

Nous allons réfléchir sérieusement à ce point dans les mois à venir car nous allons aussi devoir investir dans un ordinateur fixe ou portable assez puissant pour traiter les données récoltées par le futur drone de détection.

Dans l’idéal nous partirions sur un serveur RAID qui nous permettrait d’avoir accès plus rapidement aux données que nous couplerions à un disque dur externe pour avoir un Backup transportable.

 

Nico Deschamps de Drone Des Champs.